Élevage et soins des bébés perroquets

S’occuper de la nourricerie aviaire nécessite beaucoup de temps et une formation approfondie. La tendance actuelle est que l’éleveur nourrisse à la main le bébé perroquet jusqu’à ce que ce dernier soit complètement sevré, ou du moins qu’il requiert moins de deux repas par jour. Les besoins des oisillons (couvaison), les formulations d’aliments en purée, les instruments et les méthodes de nourrissage sont tous des éléments à considérer durant les étapes de planification. D’autres critères à considérer en ce qui concerne l’éducation aviaire comprennent, entre autres, le contrôle du poids, les problèmes de santé potentiels dans la nourricerie et les stratégies de sevrage.

  • Éclosion assistée : Les techniques et les produits nécessaires

    Voici une lutte fascinante assistée par une délicate intervention humaine pour la première respiration du nouveau-né ... Lire plus
  • L’infertilité chez les oiseaux

    Voici une liste des facteurs liés à l’élevage des oiseaux ainsi qu’aux conséquences médicales, physiques ou comportementales pouvant être remarqués lors de l’évaluation de l’infertilité chez les oiseaux ... Lire plus

découvrir HARI:

Institut Hagen de recherche en aviculture