POLITIQUE DE PROTECTION DE LA CONFIDENTIALITÉ ET USAGE DE TÉMOINS

Le Groupe Hagen prend très au sérieux la protection de votre vie privée, et c’est dans cet esprit que nous avons mis à jour notre politique de confidentialité qui traite, entre autres, de l’usage de témoins. Nous espérons ainsi assurer une meilleure transparence quant à notre utilisation de vos renseignements personnels en vous expliquant, notamment, comment l’usage de témoins vous permet d’améliorer votre expérience en ligne en plus de ne vous exposer qu’aux publicités qui pourraient vous intéresser. En choisissant de visiter notre site Web, vous nous signalez que vous consentez à recevoir des témoins. Modalités et politique de confidentialité

Cockatiel Foraging

Profil de la perruche calopsitte

La perruche calopsitte (Nymphicus hollandicus) fait partie de la famille des cacatoès. Elle est un animal de compagnie prisé partout dans le monde et est relativement facile à élever.
Ce petit cacatoès a une longue queue élancée, une huppe élégante et de longues ailes pointues. De plus, son petit bec crochu et étroit ainsi que la structure de ses pattes lui permettent de grimper avec agilité. Par ailleurs, de nombreuses années de reproduction sélective ont entraîné une variété de mutations de couleurs.

Faits sur la perruche calopsitte

  • Tribu : CalopsittaciniHARI Cockatiel
  • Nom de l’espèce : perruche calopsitte (calopsitte élégante)
  • Nom latin : Nymphicus hollandicus
  • Pays d’origine : Australie
  • Distribution sur le marché : perroquet extrêmement populaire; largement distribué et plusieurs générations élevées en captivité
  • Taille : atteint une longueur de 32 cm
  • Poids : 80 à 110 g
  • Nombre d’œufs dans la nichée : 4 à 7
  • Nombre de nichées par année : 2 ou 3
  • Durée d’incubation des œufs : 18 à 20 jours
  • Âge du premier envol (dans la nature) : 5 semaines
  • Âge moyen et sain de sevrage : 9 à 12 semaines
  • Âge de maturité sexuelle : 1 an et demi
  • Longévité : 13 à 18

Comportement de la perruche calopsitte
(classement sur une échelle de 1 à 10, 10 étant le plus haut)

  • Personnalité : (9-10) adorable, douce, calme, amusante et sympathique; un caractère formidable
  • Sociabilité : (8-10) Naturellement grégaire, cette espèce est extrêmement sociable si on interagit beaucoup avec elle durant sa croissance. Comme pour tous les perroquets, plus d’une personne doit élever et entraîner les oisillons afin d’éviter qu’ils ne nouent des liens qu’avec une seule personne.
  • Facilité d’apprivoisement et douceur : (9)
  • Oiseau familier : (9-10)
  • Gaieté : (4) : aime se balancer et mâcher
  • Tendance à mordre : (1-3) peu fréquente
  • Contact physique et démonstration d’affection : (7-8) En général, la femelle adore se faire caresser, tandis que le mâle aime se faire prendre sans caresses.
  • Habileté à chanter : (7-9) Le mâle murmure et siffle des mélodies. La femelle, quant à elle, est généralement silencieuse.
  • Puissance des cris : (2) Fréquence : (7)
  • Ton des cris : sifflement aigu
  • Habileté à parler et à répéter les paroles des humains : limitée; femelle : (0-3), et mâle : (2-6), celui-ci étant curieux et plein d’entrain
  • Qualité de la prononciation : (7-8) Le mâle a une belle petite voix claire.
  • Comportement destructeur : (2) en raison de sa petite taille. Mâchage : (8)
  • Niveau d’indépendance atteint par cette espèce : (6)
    Il est essentiel d’encourager cet oiseau à développer son indépendance le plus tôt possible.
  • Dégâts avec sa nourriture et ses déjections : (2) oiseau soigné et propre
  • Tendance à endommager ses plumes : (1) comportement peu fréquent
    Attention : N’exposez pas votre oiseau à la fumée du tabac.

Dimorphisme sexuel

La femelle calopsitte grise a la calotte, la huppe, les joues et la région auriculaire plus ternes que le mâle. Les plumes de sa queue sont rayées de façon irrégulière, avec des teintes de jaune pâle et de gris foncé. Le sexe de l’oiseau peut aussi être déterminé grâce à son comportement et aux couleurs de sa face lorsqu’il est âgé de 3 à 6 mois. Un oiseau adulte qui siffle, chante et a une face aux couleurs vives est généralement un mâle. Celui-ci a toutefois des rayures sur sa queue jusqu’à sa première mue complète, après laquelle sa queue devient gris foncé. La détermination du sexe par l’ADN est tout de même conseillée.

Mutations de couleurs :

  • Perlée (chaque plume garde sa couleur grise et est tachée de blanc)
  • Albino (plumes blanches)
  • Panachée (taches blanches variables sur tout le corps)
  • Lutino (plumes blanc et jaune et joues orange)
cockatiels
De gauche à droite : face blanche perlée et panachée, albino (lutino à face blanche), face blanche, perlée, panachée

Conditions à la maison :

  • Dimensions de la cage de jour : Une cage pour oiseaux doit être spacieuse, sécuritaire et fréquemment nettoyée. Les dimensions minimales sont généralement de 50,8 x 50,8 cm, afin de permettre à l’oiseau de bouger et de faire de l’activité physique, et ainsi prévenir l’obésité.
  • Emplacement de la cage : Installez la cage loin des dangers tels que les rayons directs du soleil, la fumée de la cuisine, les températures froides et les prédateurs.
  • Dimensions de la cage de repos : La cage doit être de 45,7 x 45,7 cm ou au moins une fois et demie la longueur de l’oiseau, lorsque ses ailes sont entièrement déployées.
  • Encouragement à l’activité physique : La cage doit être munie de barreaux horizontaux pour encourager l’oiseau à grimper, et une cage à toit ouvert, un espace de jeu ou une volière est essentiel pour lui permettre de faire de l’exercice. Une volière intérieure se construit facilement à l’aide d’un grillage de petit calibre. Par ailleurs, sécurisez la maison de tout danger, tel que les miroirs, les fenêtres ouvertes et les ventilateurs, avant de laisser voler librement votre oiseau, et surveillez-le toujours lorsqu’il vole.
  • Grandeur appropriée des perchoirs : Votre oiseau doit avoir accès à au moins trois perchoirs de grandeurs, de formes ou de textures différentes. La combinaison idéale est toutefois un perchoir en bois de 1,6 cm de diamètre, un perchoir en manzanita et un perchoir thérapeutique.
  • Objets additionnels : Vous pouvez également fournir à votre oiseau une balançoire, des jouets, des échelles, des clochettes, des brindilles et du matériau destructible et sécuritaire, un bain, etc.
  • Distributeur d’eau : L’eau de l’oiseau doit idéalement être changée deux fois par jour. Il est important d’entraîner la perruche calopsitte à boire dans une bouteille à eau ainsi que dans un bol à eau, car elle aime se percher et envoyer ses déjections dans les bols.
Cockatiels Group
De gauche à droite : Oisillons à l’âge du premier envol, face blanche perlée et face blanche, Cinnamon face blanche, 2 faces blanches perlées, face blanche

Besoins alimentaires de la perruche calopsitte

Il faut fournir à l’oiseau une alimentation nutritionnelle équilibrée. Celle-ci doit être constituée d’un aliment en granulés comme Tropican, à 60 %; d’un mélange de graines Tropimix et d’un mélange aux œufs Tropimix garni occasionnellement de millet en grappes, à 30 %; et de fruits, de légumes, de riz, de pâtes et de repas sains faits maison, à 10 %. Les mélanges de graines ordinaires peuvent mener à de l’obésité et à des carences en calcium et en vitamines. Essayez de procurer à l’oiseau une alimentation élaborée ou, au moins, des graines nutritives comme les aliments Tropican pour perruches calopsittes.

Éclairage nécessaire

La perruche calopsitte a quotidiennement besoin de 8 à 12 heures de lumière naturelle du soleil ou d’éclairage à spectre continu, et de 12 heures de repos non interrompu, en particulier la femelle. Attention, cet oiseau est enclin à éprouver des terreurs nocturnes; il doit donc avoir une lampe de nuit et les jouets en trop doivent être enlevés pour la nuit.

Temps à consacrer par jour à l’oiseau

Idéalement, vous devez passer une heure de qualité par jour avec votre oiseau, c’est-à-dire faire des activités avec lui, lui donner son bain, l’entraîner ou le faire voler. Attention : Évitez de toujours garder votre oiseau sur vous, afin qu’il puisse développer son indépendance.

Prix d’une perruche calopsitte

Elle se vend entre 80 et 300 $ CA, selon la mutation de couleurs et l’âge de l’oiseau.

Vulnérabilité à la maladie

La perruche calopsitte est une espèce résistante, mais elle est sujette à l’obésité, à la rétention des œufs, au candida et au syndrome de dépendance, comme les cacatoès. Il est donc souvent recommandé d’avoir deux oiseaux. De plus, les oiseaux atteints d’une mutation sont plus faibles. Évitez les changements radicaux de température et tenez l’oiseau loin des dangers.

découvrir HARI:

Institut Hagen de recherche en aviculture