POLITIQUE DE PROTECTION DE LA CONFIDENTIALITÉ ET USAGE DE TÉMOINS

Le Groupe Hagen prend très au sérieux la protection de votre vie privée, et c’est dans cet esprit que nous avons mis à jour notre politique de confidentialité qui traite, entre autres, de l’usage de témoins. Nous espérons ainsi assurer une meilleure transparence quant à notre utilisation de vos renseignements personnels en vous expliquant, notamment, comment l’usage de témoins vous permet d’améliorer votre expérience en ligne en plus de ne vous exposer qu’aux publicités qui pourraient vous intéresser. En choisissant de visiter notre site Web, vous nous signalez que vous consentez à recevoir des témoins. Modalités et politique de confidentialité

Fiche de contrôle de l’incubation artificielle des œufs

Les éleveurs-aviculteurs qui mettent des œufs dans un incubateur peuvent utiliser ce formulaire pratique de conservation des données qui contribue à l’évaluation quotidienne de chaque œuf sous surveillance. Nous utilisons ce formulaire à l’institut HARI pour nous aider à garder des données exactes et pour nous aider à assurer un développement embryonnaire sain. Ces données contribuent également à évaluer la santé du couple reproducteur puisque les œufs révèlent les carences nutritives, les problèmes de fécondité, la couvaison incompétente d’œufs, les maladies et les infections bactériennes.

Fiche de contrôle de l’incubation artificielle des œufs

La surveillance assidue des incubateurs

Durant l’incubation artificielle , la surveillance assidue et l’étalonnage approprié des incubateurs sont requis afin d’assurer que ceux-ci ont une température, un taux d’humidité et un horaire de retournement des œufs optimaux précisément pour les espèces qu’ils contiennent. L’entretien hygiénique des incubateurs est essentiel pour protéger les œufs de toute contamination bactérienne, fongique ou virale. Malgré les avancées technologiques en cette ère nouvelle sur les incubateurs à la disposition des aviculteurs, le suivi quotidien est toujours nécessaire pour garantir le développement à terme des œufs grâce à des conditions optimales.

Le suivi individuel des œufs est essentiel

L’examen de chaque œuf est nécessaire pour déceler tout problème possible associé à ses propriétés physiques spécifiques. Le nombre d’œufs pondus dans une couvée ainsi que les mesures de ceux-ci révèlent des formes et des tailles anormales reflétant des troubles de production d’œufs. Dans de tels cas, la femelle doit être surveillée de près afin de l’empêcher de pondre une autre couvée jusqu’à ce qu’un examen médical complet soit effectué pour éliminer tout trouble alimentaire ou de santé. Les œufs qui ont malheureusement une coquille très mince doivent être surveillés très régulièrement puisqu’ils risquent de perdre du poids rapidement et les risques de contamination dans leur environnement sont élevés. Les œufs réparés à cause d’une coquille endommagée, fêlée ou percée, sont également à surveiller de près et nécessitent parfois de l’aide au moment de l’éclosion. Monitoring Egg Weight on Scale

Les œufs qui ont été incubés artificiellement en raison d’un couple de couvaison peu fiable ou inexpérimenté peuvent être remis dans le nid du couple à l’approche de l’éclosion, si des œufs artificiels ont été utilisés temporairement afin d’encourager le couple à continuer à couver. La sélection d’un couple d’accueil fiable pour prendre soin des oisillons est une autre option si vous préférez l’éducation parentale naturelle.

Tout œuf qui n’éclot pas doit être retiré aussitôt que la mort en coquille est confirmée puisque celui-ci dégage des bactéries susceptibles de contaminer les autres œufs à l’intérieur du même incubateur.
Une nécropsie peut confirmer le moment de la mort embryonnaire et possiblement révéler la cause de la mort en coquille. Cette information doit également être notée dans tableau d’évaluation des couples reproducteurs. Si vous êtes très délicat et faites extrêmement attention, vous pouvez surveiller quotidiennement la perte de poids des œufs en prenant soin de ne pas les tourner ni de les remuer lorsque vous les manipulez pour les peser. Durant les quatre premiers jours, la manipulation des œufs peut causer une mort en coquille précoce si vous ne faites pas preuve d’une extrême délicatesse.

Les mesures d’un œuf
Les mesures d’un œuf peuvent révéler des formes et des tailles anormales reflétant par ailleurs des problèmes de production d’œufs.

Mirer les œufs quotidiennement présente un faible risque

Si mirer les œufs vous semble trop risqué, pesez-les tout simplement lorsque vous les placez dans l’incubateur, puis surveillez-les quotidiennement sans les manipuler, en mirant les œufs directement dans l’incubateur à l’aide d’une source lumineuse comme une lampe stylo ou un mire-œufs jusqu’à ce qu’ils atteignent quatre jours d’incubation. Néanmoins, même après ces premiers jours délicats, vous devez faire extrêmement attention chaque fois que vous pesez ou mirez les œufs. Mieux vaut ne jamais tourner les œufs lorsque vous les mirez. Si vous choisissez de tenir délicatement l’œuf pour l’inspecter, vous devez plutôt faire pivoter la lampe stylo autour de l’œuf. Si l’œuf se présente du bon côté dans l’incubateur (les vaisseaux sanguins sont visibles), permettant ainsi une inspection minutieuse, vous n’avez aucune raison de le manipuler davantage pour le mirer. Au fur et à mesure que l’embryon se développe, il est parfois de plus en plus difficile de bien mirer les œufs sans les manipuler. Les techniques de mirage d’œufs seront d’ailleurs abordées dans un autre article puisque c’est un sujet complexe. Par contre, il ne fait aucun doute que le mirage révèle des renseignements précieux, comme un œuf qui n’est pas retourné adéquatement signifiant possiblement que l’embryon n’utilise pas uniformément tout l’espace sous la chambre d’air, ou des taches noires à l’intérieur de la membrane coquillière qui indiquent parfois une infection bactérienne.

Le suivi individuel des œufs est essentiel
Mirage d’œufs directement dans l’incubateur à l’aide d’une source lumineuse

La perte de poids, le mirage et le nombre de jours d’incubation sont des renseignements précieux pour déterminer quand l’éclosion aura lieu. Vous serez alors prêt et prévoyant si de l’assistance est requise. Les observations comme l’heure et la date auxquelles l’oisillon brise la membrane interne, le premier bêchage et ceux subséquents, les mouvements de l’oisillon avant de briser la membrane interne et une fois le bêchage ardu commencé, ainsi que la progression et l’endroit des cinq percées, indiqueront si l’oisillon nécessite ou non de l’assistance.

Oisillon sortant de sa coquille
Oisillon sortant de sa coquille

Nous vous encourageons à obtenir l’aide d’un aviculteur ou d’un vétérinaire aviaire qui a les compétences requises pour vous aider à approfondir vos connaissances sur le contrôle des œufs.

découvrir HARI:

Institut Hagen de recherche en aviculture